Lieux
Strasbourg
Date de début
04 mai 2017
Thème
La structuration du temps - Agir contre la passivité
Tarif
Voir
Calendrier
Voir
Organisateur
Annick Wasmer
Téléphone
+ 33 (0)6 24 34 40 00
annickwasmer@emcmagile.com
Thèmes à venir :
  • Fondamentaux, États du Moi, Petit Professeur & Diagnostics
  • Méconnaissances, Passivité et Reconnaissances
  • Scénarios
  • La gestion des Émotions
  • Les Impasses et leur Résolution
  • La structuration du temps / Agir contre la passivité

Durée de la formation

7 heures sur une journée.

Public concerné

Manager, DRH, dirigeant, avocat, éducateur, infirmière, coach, enseignant…

Objectifs

L ‘ANALYSE TRANSACTIONNELLE (AT) permet d’élaborer des diagnostics systémiques et des interventions aidantes pour les équipes et les individus.

Si l’Analyse Transactionnelle a d’abord été créée pour le champ de la psychothérapie, elle a très vite été adoptée et adaptée pour devenir aujourd’hui l’une des théories les plus étudiées, appréciées et mise en pratique par les professionnels de l’entreprise, de la relation d’aide sociale, éducative et psychologique (assistantes sociales, éducateurs, enseignants, conseillers conjugaux, psychologues, orthophonistes…) ainsi que dans le champ des organisations.
L’AT est utile pour tout métier incluant des relations humaines, un accompagnement, de la communication : manager, DRH, dirigeant, avocat, éducateur, infirmière, coach, enseignant …

Définition

L’analyse transactionnelle est une théorie élaborée dans les années 1950 par Eric Berne. Elle offre des grilles de décodage et d’interventions pour comprendre la personne, la relation… mais également les groupes. Eric Berne a réfléchi à la manière dont les individus s’organisent ensemble, comment ils vivent en groupe pour atteindre un résultat.

Au delà des outils, elle permet à l’accompagnant un juste positionnement.

Depuis plus de 50 ans, elle n’a cessé d’être validée, complétée et enrichie par de grands professionnels de nombreux pays (notamment Amérique du Nord, Grande-Bretagne, Italie, Belgique et France). Bien qu’elle ait été créée par un médecin psychiatre qui souhaitait mettre en place une nouvelle approche psychothérapeutique, il est rapidement apparu que son champ d’application n’était pas réductible au champ de la psychothérapie. Sa pertinence, son originalité, son accessibilité en font aujourd’hui l’une des théories les plus appréciées et appliquées dans l’ensemble des métiers de la relation d’aide. Elle peut être utilement couplée à d’autres approches comme la systémique de l’Ecole de Palo Alto, la Process Com ou la Gestalt.

Qui est Eric BERNE ?

Eric Berne (1910 – 1970) nait Montréal en 1910. Il étudie la médecine et la psychiatrie aux États-Unis. Il s’établit en Californie en 1946. En plus de son cabinet privé, il donne beaucoup de son temps pour des cliniques, des hôpitaux et pour l’armée.

C’est dans les années 50 qu’Eric BERNE, encore très inspiré par Freud, prend quelques distances avec la psychanalyse et élabore une théorie thérapeutique originale, efficace et rapide pour soigner ses clients. En tant que médecin, Eric Berne avait pour ambition de guérir rapidement ses patients au lieu de les faire « progresser » pendant des années d’analyse. Pour Eric BERNE, guérir les patients en souffrance était prioritaire à comprendre le pourquoi de la souffrance.

Eric BERNE met un point d’honneur à ce que sa psychothérapie soit accessible et compréhensible par tous. Il crée un ensemble de concepts complexes mais exprimés dans un langage simple qui permet à ses patients de coopérer plus facilement dans la construction du processus de guérison.

Il publie sa théorie dans plusieurs articles scientifiques et lorsque son ouvrage “Transactional Analysis and Psychotherapy” parait en 1961, celui-ci est rapidement source de débats et de discussions dans les milieux de la psychothérapie et de la psychiatrie.

Top