Au cours de votre vie professionnelle, différents dispositifs vous permettent de suivre une formation plus ou moins longue, et ce à votre initiative ou à celle de votre employeur. En tant qu’organisme formateur, Agile EMCM collabore régulièrement avec différents organismes tels que OPCA, OPCALIA, OPCA 3+, OPCAIM, ADEFIM, AGEFOS, FONGECIF, FAFIEC, PÔLE EMPLOI…

Nous proposons régulièrement des assemblages de financement mixtes et adaptés à votre situation, que votre formation s’effectue dans le cadre d’un CIF, DIF ou au titre de particulier. Nous pouvons également établir avec vous un échéancier de paiement sans frais supplémentaires.

Le plan de formation
Le plan de formation comprend l’ensemble des actions de formation définies dans le cadre de la politique de gestion du personnel de l’entreprise( qui peut également prévoir des actions de bilans de compétences et de validation des acquis de l’expérience). La mise en place des modalités du plan de formation est placée sous la responsabilité pleine et entière de l’employeur, après consultation des représentants du personnel.

Les périodes de professionnalisation
Les périodes de professionnalisation ont pour objet de favoriser, par des actions de formation alternant enseignements théoriques et pratiques, le maintien dans l’emploi des salariés en contrat à durée indéterminée (notamment ceux qui comptent 20 ans d’activité professionnelle ou qui sont âgés d’au moins 45 ans et disposent d’une ancienneté minimum d’un an de présence dans la dernière entreprise qui les emploie). 
Sont également concernés les salariés titulaires d’un contrat unique d’insertion (CUI).

Le Droit Individuel à la Formation (DIF)
Le DIF a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d’heures de formation de 20 heures par an (cumulable sur six ans dans la limite de 120 heures). L’initiative d’utiliser les droits à formation appartient au salarié, mais requiert l’accord de l’employeur sur le choix de l’action de formation. La formation a lieu hors du temps de travail (sauf disposition conventionnelle contraire) et elle est prise en charge par l’employeur selon des modalités particulières. Le DIF étant un droit reconnu au salarié, celui-ci est libre ou non de l’utiliser. S’il décide de ne pas l’utiliser, il ne peut pas demander de compensation financière à son employeur au titre des heures acquises et non-utilisées.

Le Congé Individuel de Formation (CIF)
Le CIF est le droit de s’absenter de son poste de travail pour suivre une formation. Pour en bénéficier, le salarié doit remplir certaines conditions et présenter sa demande à l’employeur, selon une procédure déterminée. Le salarié peut bénéficier (sous conditions) d’une prise en charge de sa rémunération et des frais liés au congé de la part de l’organisme paritaire collecteur agréé au titre du CIF (OPACIF), ou encore d’organismes dont la compétence est limitée à une entreprise ou un groupe d’entreprises (AGECIF).49674380_web

Pour répondre à vos questions et à vos problématiques concernant la prise en charge de votre formation, nous mettons à votre disposition l’un de nos conseillers qui vous accompagnera dans vos démarches.

Se faire rappeler

Top